Une histoire qui dure

Une histoire qui dure

Avril 1854 : Binès Lazard et son épouse Françoise, mettent un point final à leur découverte : la consistance est souple et moelleuse... le goût finement sucré avec un délicat arôme d'amandes fraîchement émondées. Un biscuit ? Mieux que cela... une trouvaille ! Un macaron qui va devenir l'emblème de la ville de Boulay et l'une des spécialités les plus appréciées de la région.